Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Camper parle : Les dames de « LadyCamper »

4.2/5 - (10 votes)

Le camping est réservé aux vrais mecs ? Absurdité totale ! De plus en plus de femmes s’enthousiasment pour ce « hobby », devenu depuis longtemps un mode de vie. Chez HYMER, un groupe de jeunes stagiaires a maintenant abordé le sujet de manière pratique et a développé un super projet pilote : le LadyCamper.

Féminin et adapté aux besoins des femmes, le LadyCamper offre tout ce que le cœur d’un campeur désire : du meuble à chaussures dans le siège au toit de couchage adapté avec un ciel étoilé. Et bien sûr, le bon design intérieur et extérieur ne doit pas être négligé !

Nous avons demandé aux douze jeunes femmes autour de la génératrice d’idées et chef de projet Laura Blank un entretien et nous avons laissé leur enthousiasme nous contaminer.

Style Campeur : Comment avez-vous imaginé ce projet extraordinaire ?

Laure Blank : L’été dernier, j’ai été affecté au département HYMERCAR. C’est là que j’ai remarqué que, de mon point de vue, il y avait l’une ou l’autre possibilité dans les véhicules d’utiliser différemment l’espace de rangement existant ou d’ajouter des équipements manquants comme un miroir ou un meuble à chaussures. En concertation avec notre chef de produit M. Metzler et notre chef de division M. Buck de la division HYMERCAR ainsi que Mme Lippmann-Teise, notre responsable de la formation, cette idée a ensuite été reprise et le projet de stagiaire initié.

Les autres stagiaires ont tout de suite été enthousiasmés par cette idée, car ce type de travail sur projet n’avait jamais existé auparavant dans notre entreprise. Nous avons voulu profiter de l’opportunité qui nous était donnée ici et nous nous sommes tout de suite mis au travail pour démarrer le projet le plus rapidement possible et en faire un succès.

Style Campeur : Qu’est-ce qui était particulièrement important pour vous dans la conception ?

L’équipe Lady Camper : La chose la plus importante pour nous était que nous nous sentions à l’aise dans le véhicule et que nous aimerions voyager avec lui nous-mêmes. En particulier, l’aménagement de nouveaux espaces de rangement, que ce soit pour les vêtements, les chaussures ou autres petits ustensiles, était au premier plan. Nous avons simplement imaginé ce qui manquerait à un véhicule conventionnel ou ce que nous aimerions faire avec ce véhicule.

style camping-car : Cela ressemble à des mesures de restructuration majeures – comment vos patrons ont-ils réagi ?

L’équipe Lady Camper : Très constructif ! Au début, nous pouvions laisser libre cours à nos idées. La division HYMERCAR nous a donné des conseils et a attiré notre attention sur d’éventuelles difficultés. Nous n’avons pas été ralentis dans notre projet, nous avons effectivement pu réaliser tout ce que nous avions imaginé. Cependant, avec l’HYMERCAR Cape Town, nous disposions de notre plus petit véhicule, certaines de nos idées ont donc dû être abandonnées par manque de place. Et bien sûr, nous n’avions pas non plus un budget illimité, nous avons donc dû accepter quelques limitations ici aussi.

style camping-car : Quelles « utilisations possibles » imaginiez-vous pour votre camping-car ?

L’équipe Lady Camper : Les déplacements en ville figuraient en tête de notre liste car le véhicule est très petit et donc facile à utiliser en ville. Nous imaginions aller dans une ville le temps d’un week-end, l’explorer pendant la journée, y faire du shopping et explorer la ville le soir. Pour cela, vous avez besoin d’espace pour ranger les achats et aussi d’assez d’espace pour préparer la soirée. Le véhicule est donc destiné à tous ceux qui aiment ces choses, quel que soit leur âge.

style camping-car : Comment imaginer le véhicule « fini » ?



L’équipe Lady Camper : Tout d’abord, le LadyCamper a des corps divisés qui peuvent également être échangés. Celles-ci comprennent des toilettes en céramique, un minibar avec un compartiment à bijoux et à maquillage et un miroir, ainsi qu’une armoire coulissante dans laquelle vous pouvez facilement suspendre vos vêtements. Un placard à chaussures sous le siège garantit que vous n’avez pas à vous passer de chaussures intelligentes lorsque vous voyagez, et le nouveau lit mezzanine divisé nous a permis d’obtenir une meilleure hauteur sous plafond.

style camping-car : Ce sont les choses pratiques – mais vous avez également changé un peu le design…

Dame Camper : Bien sûr, cela devait être! Nous avons conçu un nouvel autocollant extérieur, remplaçant l’intérieur beige uni par une combinaison de couleurs vert et baie et remplaçant le logo VW par notre logo à talons hauts. Il existe également une nouvelle combinaison de tissus du vert HYMERCAR bien connu, d’une teinte baie et d’un cuir beige. Nous avons également conçu un « paquet câlin » assorti composé d’oreillers et de deux couvertures à partir de ces tissus. Nous avons utilisé des lumières LED atmosphériques pour l’éclairage et il y a même un ciel étoilé qui brille sur le toit de couchage !

style camping-car : Comment le projet avance-t-il maintenant ?

L’équipe Lady Camper : Pour le moment, nous en sommes encore au stade de la planification et nous ne pouvons encore rien dire de précis sur l’endroit où le Lady Camper peut être utilisé. Cependant, nous avons encore quelques pièces à optimiser, donc nos filles techniques seront occupées pendant un certain temps.

style camping-car : Et êtes-vous satisfait du résultat jusqu’à présent ?

L’équipe Lady Camper : Bien sûr, vous pouvez maintenant voir notre véhicule développé comme le produit final et nous en sommes vraiment fiers. Pour nous, cependant, il était encore plus intéressant et instructif de découvrir l’ensemble du processus – de l’idée à la conception en passant par la production. Bien que vous puissiez voir de nombreux départements pendant la formation, il n’y a pas d’image complète des processus. Pour les stagiaires commerciaux, par exemple, il était très intéressant de voir comment une idée devient un dessin technique, combien de temps ce processus prend et ce qui doit être pris en compte. À l’inverse, les concepteurs de produits techniques ne savaient pas quels processus devaient encore être exécutés après le dessin CAO. De l’achat de pièces au marketing. Pour nous stagiaires, le travail d’équipe et de projet, particulièrement demandé et encouragé, était tout aussi formidable et important que le produit final.

style camping-car : Mais maintenant, nous voulons aussi laisser le monsieur avoir son mot à dire dans le groupe. Marcus Metzler, vous êtes Chef de produit dans la division HYMERCAR – qu’est-ce qui vous a décidé à faire du LadyCamper une réalité ?

Marcus Metzler : Avant tout, nous espérions que ce projet nous donnerait une nouvelle perspective et de nouvelles idées fraîches. Jusqu’à présent, les besoins des femmes n’avaient pas été pris en compte autant qu’ils auraient dû l’être. Les stagiaires ont eu l’occasion unique d’expérimenter et de comprendre le processus de création d’un véhicule.

Nous aimerions offrir quelques-unes des idées de ce projet départ usine à l’avenir. Ceux-ci incluent, par exemple, la nouvelle solution de toit dormant, pour laquelle un brevet a déjà été déposé, ou les corps divisés.

Un grand merci à Laura Blank, Isabelle Branz, Janina Brüchle, Valentina Duck, Janina Fischer, Miriam Kehrle, Nicole Kibler, Christina Mackenberg, Franziska Petersen, Ramona Rolser, Vanessa Schuchter, Ilena Thomas et Marcus Metzler pour l’interview et à Theresa Thurmaier pour la la médiation.

Nous vous souhaitons beaucoup de succès et nous espérons qu’il sera bientôt prêt pour la production en série ! 🙂

Photos : (c) HYMER

En apprendre plus