Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Camper parle : Monika

4.4/5 - (23 votes)

Vous lirez normalement des entretiens avec des voyageurs à temps plein ou des campeurs chevronnés à ce stade, mais cette fois, nous avons parlé à un « débutant du camping ». Pourquoi? Parce que Monika (34 ans) de Bavière réalise son rêve d’enfance et a entièrement restauré une vieille roulotte du Münsterland construite en 1977. Le résultat est tellement charmant que nous vous présentons la nouvelle famille des campeurs, à côté de Monika il y a Nico (29 ans), Lisa-Marie (14 ans), Melina (8 ans), Emilian (6 ans) et Nico junior (18 mois) avec leur caravane « Rosalie » devait absolument être présentée.

CamperStyle : Monika, avant « Rosalie », tu n’avais rien à voir avec le camping, si je puis dire. Comment se fait-il que vous vous soyez attaqué directement à un projet aussi gigantesque ?

Monique : Depuis que je suis petit, j’ai envie de vivre dans une caravane. Chaque fois que le cirque était dans le coin, je traînais à proximité, espérant qu’un jour ils me demanderaient de les accompagner. Et même plus tard, les caravanes et les camping-cars m’ont fasciné. Par exemple, lorsque nous roulions sur l’autoroute et que j’ai vu d’autres personnes avec des caravanes, j’ai imaginé ce que ce serait de posséder un si bon véhicule et de parcourir le monde avec.

Il y a quelques années, j’ai abordé le sujet avec mon mari Nico pour la première fois – et au début, il était tout sauf enthousiaste. Il n’avait aucun intérêt à camper, je pense que ses mots exacts étaient « Conneries ! » (rires)

CamperStyle : Et comment as-tu réussi à le convaincre ?

Monique : En fin de compte, il s’agissait de raisons très pratiques. Pour une famille de six personnes, les vacances sont en principe une affaire très coûteuse. Lors de sa réservation l’été dernier, Nico s’est rendu compte qu’un appartement de vacances est tout aussi cher ou presque aussi cher qu’un hôtel si l’on inclut tous les frais supplémentaires. Et tout à coup Nico a dit qu’il fallait chercher une caravane – à mon grand plaisir !

CamperStyle : Après cela, tout s’est enchaîné rapidement…

Monique : Tu pourrais dire ça. La décision a été prise à l’été, à l’automne nous avons acheté « Rosalie » d’occasion et mis chaque minute gratuite dans le projet d’octobre 2014 à mars 2015. Mon mari était très diligent, il a travaillé sur la voiture pendant des semaines après le travail, parfois jusqu’à minuit. « Rosalie » était en état de marche et techniquement en bon état, mais il restait encore beaucoup à faire pour qu’elle réponde à nos besoins. Nous avons tout rénové nous-mêmes – armoires peintes et partiellement enveloppées, installé de nouveaux puits de lumière et robinets, construit un lit superposé pour les enfants et une table, refait la « salle de bain » et la cuisine, installé un attelage anti-balancement, séché à l’extérieur autocollants et tout conçu dans un style vintage shabby chic. Nico a entièrement peint la caravane, dans le même design que notre véhicule tracteur, et « Rosalie » a reçu des jantes roses. Seuls le plafond et les murs sont encore dans leur état d’origine – et nous avons eu de l’aide pour les travaux de couture et de rembourrage. Mon travail à l’époque consistait à faire du shopping pour trouver la bonne décoration.

CamperStyle : Vous avez dû dépenser pas mal d’argent là-bas, n’est-ce pas ?

Monique : Oui, en plus du prix d’achat de 2 200 euros, nous avons investi 5 000 euros supplémentaires dans l’agrandissement. Nous avons failli avoir une nouvelle caravane pour ça, mais nous l’aurions conçue dans le même style. Nous voulions quelque chose d’individuel, quelque chose qui nous ressemble.

CamperStyle : « Rosalie » est très… rose. Que disent Nico et les enfants de ce look féminin ?

Monique : Nico n’a aucun problème avec ça, bien au contraire. Il était vraiment génial et m’a soutenu tout le temps dans la réalisation de mes idées de conception. Il a même eu l’idée des jantes roses – dont je ne voulais pas du tout ! En plus, il est déjà habitué à ma tique rose. Et les enfants adorent ça aussi, surtout mes filles Lisa-Marie et Melina. Les deux garçons sont encore trop jeunes pour riposter (rires). Non, sérieusement – ils sont très fiers et lors de nos premières vacances en camping, ils ont fait visiter la caravane à leurs nouveaux amis.

CamperStyle : Bon mot-clé – comment s’est passée votre première aventure de camping ?

Monique : Magnifique pour moi, j’en ai profité au maximum. Enfin camper activement et savourer la « vie hippie », la liberté. Mais malheureusement, nous avons fait l’erreur du débutant de choisir un endroit sans programme pour enfants. C’est pourquoi les coquins s’ennuyaient un peu et papa devait constamment intervenir en tant qu ‘« animateur ». En principe, cependant, nous sommes tous convaincus que le camping est exactement notre truc. Nous aimons le style de vie minimaliste. Emballez simplement vos vêtements et partez avant de partir en vacances, c’est merveilleux. Et pour moi en particulier, la vie dans la caravane est super pratique – parce que pendant que je monte et descends les escaliers à la maison, par exemple pour préparer le biberon du petit, je me retourne dans la caravane et j’ai tout à portée de main main. Le nettoyage se fait également en un rien de temps.

CamperStyle : « Rosalie » était-elle votre dernier projet d’auto-conversion ?

Monique : Je ne pense pas! Malgré la quantité d’énergie investie dans l’expansion, je le referais à tout moment. Pour le prochain projet, j’ai en tête quelque chose dans le style Las Vegas ou American Diner – qui conviendrait également mieux à mon mari. Ou quelque chose de « chic » hypermoderne. J’ai encore tellement d’idées, je ne sais vraiment pas quoi en faire ! Un mobil-home serait également très intéressant. Mais pour l’instant, restons fidèles à notre vieille dame.

CamperStyle : Peut-être devriez-vous transformer votre amour du design en carrière ?

Monique : S’il y a de la demande, pourquoi pas. Si… Je travaille actuellement comme esthéticienne et j’aime vraiment ça. Mais le design d’intérieur est une grande passion. Même à la maison, les choses ne restent jamais longtemps à leur place habituelle et je refais tout le temps la déco. Il y a aussi eu quelques demandes d’autres personnes qui aimeraient redessiner ou repeindre leur caravane avec notre aide.

CamperStyle : Les commandes sont donc acceptées ?



Monique : On verra… (sourire)

CamperStyle : Et quand « Rosalie » recommence-t-elle ?

Monique : Nous n’avons passé que quatre jours dans le magnifique Hopfensee et nous retournons dans ce camping pendant deux semaines l’année prochaine. Nous avons déjà réservé. En août, nous allons en Italie, près de Bibione – après cela, nous continuerons à planifier. Si le temps le permet, nous ferons encore quelques week-ends cette année !

Nous sommes heureux d’accueillir six nouveaux membres dans la communauté des campeurs et souhaitons à Monika, Nico, Lisa-Marie, Melina, Emilian, le petit Nico et leur « Rosalie » encore de belles vacances ensemble !

Si vous voulez en savoir plus sur l’histoire de Rosalie et ses nouvelles aventures, consultez sa page Facebook !

Photos : (c) privé

En apprendre plus