Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Camper Talks : Jenny et la famille « Merveille du monde »

5/5 - (10 votes)

Nous cinq dans une camionnette, voyageant vers les destinations les plus exotiques – Jenny, Alex et leurs enfants montrent qu’on peut aussi découvrir le monde avec des jeunes. Sur leur blog « Weltwunderer », ils racontent leurs aventures proches et lointaines et donnent de bons conseils pour voyager avec toute la famille.

CamperStyle : Qui appartient réellement aux merveilles du monde ?

Jenny : Les merveilles sont Alex (39) et moi (37) avec Wonder Daughter (11), Son (7) et Baby (1,5). Je travaille comme rédacteur indépendant, rédacteur et blogueur de voyage, Alex est maintenant graphiste à temps plein. A la maison nous sommes pris en charge par Nelson le chat, mais elle préfère rester à la maison lors de nos déplacements et se laisse chouchouter par les locataires temporaires.

style camping-car : Avez-vous déjà été infecté par le « virus du camping » avant vos enfants ?

Jenny : Pour nous, enfants de la RDA, le camping fait partie des vraies vacances – nos meilleurs souvenirs de vacances sont le camping sur la mer Baltique, à l’époque dans des tentes à parois abruptes avec énormément de poteaux, dans des tentes pliantes sur des remorques ou dans de minuscules caravanes. Ce n’est pas seulement à cause de l’argent que nous maintenons cette tradition en vie aujourd’hui en tant qu’adultes.

Nous avons d’abord appris à quel point la conduite en camping-car est formidable en Nouvelle-Zélande. Nous y sommes allés dans un petit camping-car aménagé au début des années 2000 et nous avons adoré. Quand les enfants étaient là, nous savions exactement comment nous partirions en vacances avec eux !

style camping-car : Depuis combien de temps voyagez-vous en famille ?

Jenny : Notre aînée, qui vient d’avoir 11 ans, a campé avec nous sur la mer Baltique à l’âge de sept mois et peu après a décollé pour son premier vol. Quand on feuillette l’album de famille comme ça, on se sent bien vieux ces temps-ci !

style camping-car : Dans quels pays avez-vous voyagé ensemble ?

Jenny : Nous étions en Nouvelle-Zélande ensemble pendant deux mois en 2011, l’année suivante, nous avons regardé le Vietnam et le Cambodge. Nous avons fait un road trip en camping en Norvège quand j’étais enceinte de notre plus jeune et cet été, nous sommes allés tous les cinq au Japon.

style camping-car : Pourquoi dans un camping-car plutôt que dans le confort d’un hôtel aux petits soins ?

Jenny : En Asie du Sud-Est, nous aimons dormir à l’hôtel et nous réjouissons ensuite de la piscine, du service et du buffet du petit-déjeuner. Mais c’est une façon complètement différente de voyager.

En camping-car on se rapproche beaucoup plus d’un pays et de ses habitants, on peut sortir plus facilement des sentiers battus et vraiment découvrir quelque chose de nouveau qui n’est pas dans le guide de voyage. Nous étions souvent les seuls Européens de loin au Japon, ce qui était très excitant et amusant. En revanche, nous pouvions nous retirer complètement dans le camping-car lorsque nous avions besoin de repos.

Avec un mobil-home, vous voyagez en toute autonomie – vous pouvez vous arrêter quelque part ou continuer à rouler, vous pouvez séjourner dans des endroits passionnants, solitaires et surtout beaux, profiter des sons de la nature la nuit et vous blottir confortablement. Notre fils, à qui il faut constamment rappeler de se taire à l’hôtel, peut s’amuser ici autant qu’il le souhaite.

Comme nous aimons les voyages en voiture, nous aimons aussi nous asseoir longtemps dans la voiture, nous émerveiller devant la vue, écouter de la musique et discuter. Nous avons notre nourriture avec nous dans le réfrigérateur et pouvons également cuisiner quelque chose rapidement. Indépendamment de cela, il est également incroyablement pratique de ne pas avoir à emballer et déballer tous les bagages de la famille tout le temps.

CamperStyle : Dans quel véhicule voyagez-vous et comment faites-vous pour y amener toute la bande de petits coquins ?

Jenny : Nous n’avons pas (encore) de mobil home. Jusqu’à présent, nous avons voyagé dans les modèles de fourgonnettes bon marché, où le siège arrière rabattu ou la table à manger devient un lit le soir. Les enfants dorment ensuite à l’étage dans le toit pliant, nous les parents en bas – récemment avec le bébé au milieu.

CamperStyle : Combien de temps a duré votre tournée la plus longue ?

Jenny : En Nouvelle-Zélande, nous étions sur la route pendant deux mois. Après cela, nous étions heureux de dormir dans deux chambres de motel séparées avec de grands lits.

CamperStyle : Comment ça marche avec les nains, comment les jeunes merveilles du monde gèrent-elles les autres cultures, le changement d’heure, la nourriture étrangère et les changements de lieu ?

Jenny : Les enfants sont très détendus et flexibles si vous leur donnez un peu de temps. Nous prévoyons toujours du temps supplémentaire pour le décalage horaire dans les premiers jours et faisons un petit programme. Nous n’avons pas vu beaucoup plus de Tokyo qu’un parc de la ville avec une piscine et une aire de jeux et juste une vie de rue normale – mais c’était assez excitant !

En ce qui concerne la nourriture, nous sommes également assez internationaux et désireux d’expérimenter chez nous. Heureusement, dans notre ville natale de Dresde, il y a tout ce que votre cœur désire, de l’Afghan au Vietnamien. Les enfants aiment généralement manger avec eux, de sorte qu’ils n’ont pas de réservations lorsqu’ils voyagent.

Bien sûr, cela ne signifie pas qu’il n’y a pas de problèmes – mais les révoltes « Je ne mangerai pas ça! » peuvent généralement être attribuées à la fatigue excessive et au stress. Ensuite, il y a des biscuits pour le souper 😉

CamperStyle : Comment gardez-vous les enfants heureux lors de longs voyages ?

Jenny : L’expérience s’accumule au fil du temps, des deux côtés. Les grands ont maintenant avec eux leurs appareils pour jouer et écouter de la musique, et ils occupent gentiment leur petite sœur aussi, si elle le souhaite. Jusqu’à présent, elle aime aussi regarder des livres d’images seule ou par la fenêtre.

Nous, les parents, n’avons qu’à intervenir de temps en temps et régler les différends ou proposer de nouvelles idées de jeux. Les jeux fonctionnent à merveille sans accessoires. Nos favoris sont « Qui suis-je », « Tu préfères » et le classique « Je fais ma valise ». Avec les plus petits, ce sera sûrement bientôt « Je vois quelque chose que tu ne vois pas »… Nous avons publié sur notre blog un article sur « Occuper les enfants dans le camping-car » avec quelques astuces.



Et, très important : Les trajets ne doivent pas être trop longs. Toutes les deux heures, nous faisons une pause et descendons plus longtemps, pour une balade en ville, une petite randonnée ou encore les courses quotidiennes.

CamperStyle : Qu’est-ce qui est le plus difficile dans le fait de faire de si longs trajets avec des enfants ? Quels défis avez-vous à surmonter ensemble ?

Jenny : Plus le voyage est long, plus la préparation est longue. Et c’est vraiment épuisant parce que ça côtoie le quotidien normal, qui est déjà bien rempli. Je trouve vraiment que les jours et les heures avant le départ sont la pire partie de tout voyage, je pourrais vraiment m’en passer.

Pendant le voyage, le manque de convivialité nous dérange les parents; Hormis les heures passées au poste de conduite, où l’on discute souvent longuement, on n’a guère le temps de faire quelque chose ensemble ou même juste de se faire des câlins – un des enfants arrive tout de suite et se jette jalousement entre les deux. Eh bien, et il n’est pas non plus question d’intimité la nuit dans le camping-car !

CamperStyle : Comment gérez-vous la scolarité obligatoire ?

Jenny : Jusqu’ici nous avons contourné le problème, nous avons spécialement programmé notre dernier voyage en Nouvelle-Zélande pour l’hiver avant que nos grands ne commencent l’école. Les autres voyages s’intègrent bien dans les vacances d’été, une fois que nous sommes revenus une semaine plus tard, ce qui n’était pas un problème.

Cependant, un congé plus long sera très difficile, comme nous l’avons déjà taquiné auprès du directeur de l’école primaire. Mais le moment venu, des conseils viendront – au moins, nous ne laisserons pas cela gâcher nos projets de vacances !

CamperStyle : Selon vous, quels pays sont les meilleurs pour voyager avec des enfants et pourquoi ?

Jenny : Le monde entier s’y prête – si les parents se sentent prêts à voyager vers une destination, ils peuvent y emmener leurs enfants. La restriction souvent mentionnée selon laquelle il ne faut pas se rendre dans les zones de crise s’applique également aux adultes, n’est-ce pas ? !

Jusqu’à présent, nous avons été très satisfaits de notre choix de destinations de voyage, nous nous sommes sentis les bienvenus et en sécurité partout.

CamperStyle : Votre blog est spécialisé sur la Nouvelle-Zélande. Pourquoi ce pays ?

Jenny : Vous ne pouvez demander cela que si vous n’y êtes pas encore allé (rires). Mais jem Sérieusement, 99 % des voyageurs néo-zélandais sont absolument enchantés et jureront qu’il n’y a pas de plus beau pays sur terre, pari ? Et nous avons beaucoup de comparaisons!

CamperStyle : Mais récemment, vous avez choisi une destination de voyage encore plus exotique : le Japon – pas une destination classique pour les campeurs. Qu’est-ce qui vous a attiré là-bas et comment le camping fonctionnait-il là-bas ?

Jenny : En tant que fans d’anime et de sushis, nous avions goûté du sang lors d’une escale à Tokyo lors de notre vol de retour de Nouvelle-Zélande et nous voulions revenir depuis. J’ai découvert par hasard qu’on pouvait louer des camping-cars au Japon alors qu’on avait déjà réservé les vols – qui, soit dit en passant, n’étaient pas si chers.

Le Japon nous a complètement surpris, c’était exactement et en même temps très différent de ce que nous avions imaginé. Et nous avons aussi été époustouflés par le fait qu’il est si facile de traverser le pays en camping-car. En principe, vous pouvez vous garer partout où il n’y a pas d’interdiction de stationnement, il y a des milliers d’aires de repos pour les voyageurs en voiture et les meilleures infrastructures.

CamperStyle : Qu’est-ce qui vous a particulièrement fasciné, vous et vos enfants, lors de votre tournée au Japon ?

Jenny : Les enfants ont adoré dès le premier jour car il y avait un coussin de siège Totoro géant qui attendait dans notre appartement et il y avait des Onigiri du supermarché au coin de la rue. Bien sûr, quand il faisait près de 40°C, ils préféraient être dans l’eau, alors nous avons roulé d’un océan à l’autre, en nous arrêtant entre les lacs et les rivières – parfois dans des régions très reculées, parfois parmi des centaines de familles japonaises qui étaient également sur vacances d’été. On a même découvert une communauté de surfeurs sur Shikoku !

Je ne peux même pas énumérer tout ce qui nous a inspiré au Japon, il y avait quelque chose à admirer chaque jour. Mais ce qui nous a le plus fasciné, ce sont les Japonais eux-mêmes – ils sont si incroyablement polis, prévenants et respectueux des enfants que nous étions émerveillés chaque jour. Nous ne nous sommes jamais sentis aussi bien accueillis nulle part.

CamperStyle : Quels conseils d’initiés pouvez-vous donner aux autres campeurs au Japon et que doivent prendre en compte les campeurs là-bas ? Comment les locaux ont-ils réagi face à vous ?

Jenny : Même dans la ville cosmopolite de Tokyo, nous, Européens, étions une rareté émerveillée. Mais la plupart des Japonais nous ont approchés très ouvertement et étaient heureux de prendre une photo ensemble ou de parler quelques mots d’anglais. Les Japonais eux-mêmes aiment voyager à travers leur pays et préfèrent le faire dans de petites camionnettes aménagées – des mini camping-cars, pour ainsi dire. Nous avons donc toujours été en bonne compagnie.

Sur notre blog, nous avons rassemblé les sources en ligne les plus importantes pour les autres voyageurs au Japon. Si vous ne parlez pas japonais, vous ne pouvez pas éviter notre propriétaire JapanCampers.com, car il n’y en a pas d’autre anglophone. Tout aussi précieux est le blog GoCamperJapan.com, où nous avons trouvé les meilleurs terrains de camping secrets et de précieux conseils pratiques. Je ne sais pas comment nous aurions fait autrement…

CamperStyle : Où vous mènera votre prochain road trip ?

Jenny : La Nouvelle-Zélande est fermement sur le plan, mais malheureusement seulement dans quelques années – nous devons encore économiser beaucoup. D’ici là, nous aimerions aller en Suède plus longtemps et y explorer l’archipel. Le Mexique nous attire aussi à cause des ruines mayas, mais là encore plus dans la variante hôtel avec piscine. On ne peut pas toujours conduire un camping-car… 🙂

CamperStyle : Bien sûr, nous vous recommandons particulièrement notre deuxième maison, le Mexique, nous y avons nous-mêmes passé plusieurs mois sur la piste des Mayas l’année dernière. Où que vous alliez, nous vous souhaitons de belles expériences, de nombreuses belles rencontres de voyage et de nombreuses découvertes passionnantes aux enfants des merveilles du monde ! Merci pour l’interview passionnante!

Quiconque souhaite accompagner Jenny et sa famille dans leurs voyages ultérieurs doit visiter www.weltwunderer.de. Là, vous pouvez également entrer en contact avec les cinq et obtenir de bons conseils.

Photos : (c) Merveilles du monde

En apprendre plus