Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Campeurs héros : des vacances en camping pour les jeunes malades et survivants du cancer

4.4/5 - (22 votes)

Un diagnostic de « cancer » – un tel bang change non seulement la vie des personnes directement touchées, mais aussi celle des familles et des amis. De nombreux survivants aimeraient alors aider d’autres victimes, par exemple à travers des campagnes de dactylographie, des collectes de fonds ou des groupes d’entraide. Andrea du projet « Heldencamper » va encore plus loin : après avoir survécu à deux cancers, elle veut aider ceux qui sont malades ou qui ont survécu à surmonter ce qui s’est passé et à reprendre espoir.

Elle le fait avec une idée très spéciale : Avec le Campeur « Espoir » les patients cancéreux peuvent-ils gratuitement ou pour une part des dépenses dans les vacances bien méritées Début.

J’ai interviewé Andrea et je lui ai posé des questions sur son grand projet :

CamperStyle : Pour qui le projet Heldencamper a-t-il été créé ?

André : Pour les jeunes adultes (18 à 40 ans) avec et après un cancer qui sont financièrement défavorisés. Et en général pour les jeunes adultes, que j’appellerai des « héros » dans la suite.

CamperStyle : Comment se sont passés vos fiançailles ?

André : Je suis 2009 et 2012 a eu un cancer et s’est senti seul pendant cette période car il n’y avait pratiquement pas d’offres pour les jeunes adultes atteints de cancer. La plupart des clubs et des organisations sont encore orientés vers les enfants.

Par conséquent, après ma maladie, j’ai pris la décision je fais quelque chose moi-même En mai 2016, j’ai ensuite fondé l’association « We can be heroes eV » et j’ai offert aux personnes concernées des billets de concert/festival et de comédie en cadeau ou également des souhaits exaucés, comme le parapente ou un voyage en Irlande.

CamperStyle : Pourquoi les jeunes patients en particulier ?

André : Parce que j’étais moi-même jeune quand je suis tombé malade et que j’ai toujours 38 ans. J’ai plus de liens avec ce groupe cibleJe pense que tu peux comprendre ça, non ? Et parce que ce groupe est souvent négligé. Quand je serai plus âgé, j’offrirai certainement quelque chose pour le groupe des plus de 50 ans aussi.

CamperStyle : Et pourquoi des vacances en camping ? Êtes-vous vous-même campeur ?

André : Quand j’étais enfant, nous faisions du camping et un mobil-home donne aux héros la possibilité de choisir librement leur destination et également répartir librement le temps qu’ils souhaitent passer au même endroit.

CamperStyle : Qu’est-ce qui est proposé aux personnes concernées ?

André : « Hope » est une fourgonnette à hauteur debout avec une cuisine, comprenant un réfrigérateur et une cuisinière à gaz. Il a une surface de couchage de 1,75m x 2,00m, qui peut être utilisée comme coin salon avec une table pendant la journée. Il y a 3 sièges à l’avant et une toilette de camping mobile est également à bord. Le camping-car peut être emprunté gratuitement par les personnes financièrement défavorisées ou pour une somme modique par jour.

CamperStyle : Comment est né le projet et qui l’a soutenu ?

André : j’en ai eu un en juillet Levée de fonds commencé sur la plateforme betterplace.org, où de nombreux dons privés ont été collectés (près de 10 000 euros). En plus de cela un quincaillerie locale bois parrainé et rime nous a fourni du matériel pour les fenêtres et la cuisine. De même il y avait sponsors pour un chauffage de stationnement, la conversion et l’assurance. Que véhicule en soi nous en avons un ancien patient cancéreux de Cologne vendu à un « prix de héros » très bas. J’en suis toujours très reconnaissant. J’ai été particulièrement touché lorsque j’ai postulé au Fonds Paul Camper, mais malheureusement je n’ai pas gagné, mais la gagnante de renateschoolbus.de a partagé son prix avec moi.

CamperStyle : Est-ce que tu le fais tout seul ou est-ce que tu as des aides ?



André : Jusqu’à présent, j’ai presque tout fait par moi-mêmeJ’espère cependant pouvoir fonder une start-up sociale à partir du projet dans l’année à venir et rassembler une petite équipe autour de moi. Cette start-up deviendra également à but non lucratif et servira uniquement à soutenir le projet Heldencamper.

CamperStyle : Quels ont été les principaux obstacles initiaux ?

André : Rassemble mon courage et oser lancer le projet et d’acquérir les premiers dons.

CamperStyle : Quand le premier « héros campeur » commence-t-il en vacances ?

André : En avril, les premiers héros partent. Avant cela, un peu de bricolage et de réparation est fait, pour que tout avec certitude est.

CamperStyle : Quelle est la prochaine étape pour les campeurs héros ? Comment pouvez-vous vous impliquer en tant que lecteur?

André : J’aimerais avoir au moins un héros campeur stationné dans toutes les directions en Allemagne dans les années à venir. Les dons et les sponsors, ainsi que les sponsors majeurs ou les coopérations sont les bienvenus. Il est important pour moi que le plus de personnes possible découvrent le projet afin d’atteindre les personnes concernées et les sympathisants.

CamperStyle : Je suis sûr que vous aurez beaucoup de retours positifs, y en a-t-il déjà eu de négatifs ? Comment gères-tu cela?

André : Je suis époustouflé par la scène de la vie en camping-car et en van. Jusqu’à présent, il n’y a eu que du positif. Ce n’est qu’à l’approche du projet qu’il y a eu une déclaration disant que j’étais narcissique et égoïste. Cela m’a personnellement beaucoup touché et j’ai arrêté mes vidéos sur les réseaux sociaux pour le moment, mais je me suis vite retrouvé et j’ai dit à haute voix : AIMEZ VOS VOISINS COMME VOUS-MÊME 🙂

CamperStyle : Comment conciliez-vous votre engagement aux côtés du travail et de la famille ?

André : Le club et le projet sont mon travail et mon but dans la vie et à cause du cancer, je n’aurai malheureusement jamais d’enfants à moi. Alors tout va bien ensemble.

CamperStyle : Quelles sont vos destinations de camping préférées ?

Andrea : Mer, mer, mer et un peu de montagne

CamperStyle : Souhaitez-vous nous donner un tuyau d’initié ?

Andrea : Ça peut être un camping ou juste un endroit sympa. Stautenhof Willich juste au coin de chez moi. Les couchers de soleil y sont fantastiques. Il y a des places de parking pour 2-3 mobil-homes.

CamperStyle : Merci beaucoup pour l’interview et je vous souhaite, à tous les assistants et à tous les héros, tout le meilleur.

Si vous souhaitez également aider, que ce soit en temps, en compétences techniques ou en argent, veuillez contacter directement le projet Heldencamper. Vous trouverez plus d’informations en ligne sur www.wir-koennen-helden-sein.de et sur Facebook.

En apprendre plus