Conseils pour passer du chauffage au gaz au chauffage aux pellets

Une bonne planification est la moitié de la bataille. Ceci s’applique également lors de la conversion d’un système de chauffage au gaz obsolète en un système de chauffage à granulés moderne. Un avantage majeur dans les coûts de carburant attire immédiatement l’attention de chaque modernisateur de maison. Les granulés de bois ont un avantage de prix d’environ 30 % sur le gaz naturel. Inconvénient de passer au chauffage aux granulés : où mettre les granulés de bois ? Y a-t-il assez d’espace pour le silo à granulés requis ?

Si vous ne souhaitez pas remplacer votre ancien système de chauffage au gaz par un système de chauffage au gaz moderne à condensation, vous disposez d’une alternative écologique en passant à un système de chauffage à granulés. Les granulés de bois sont neutres en CO2 et donc parfaitement respectueux du climat. Les granulés de bois sont bon marché en permanence et, en tant que matière première renouvelable, sont suffisamment disponibles sur place à long terme. Les granulés de bois ne sont pas soumis à de grandes fluctuations de prix comme le pétrole ou le gaz, ils sont stables en permanence. Cela rend le passage au chauffage aux pellets particulièrement intéressant.

Que faire des granulés de bois ?

Le silo à granulés doit être approvisionné pendant un an, ce qui correspond à environ trois à six tonnes pour une maison individuelle, selon la consommation spécifique. Mais qu’en faire quand on change ? L’ancien chauffage au gaz avait ses avantages. Y a-t-il suffisamment d’espace de rangement au sous-sol pour délimiter un silo à granulés en cas d’aménagement ? Sinon, le grenier pourrait offrir une alternative. L’installation d’un réservoir de stockage souterrain est coûteuse, mais l’alternative aérienne consiste à installer un réservoir de stockage à l’abri des intempéries, par exemple sous un carport. Il est important de tenir compte de la possibilité d’un remplissage sans problème par un véhicule silo ; la longueur de tuyau requise ne doit pas dépasser 30 mètres.

Passer à une chaudière à granulés nécessite une cheminée rénovée

Les chaudières à granulés ont un rendement annuel inférieur à celui des chaudières à gaz réglées de manière optimale avec technologie à condensation. Le carburant est parfaitement respectueux de l’environnement. Il est conseillé de faire fonctionner les chaudières à granulés avec accumulateur de chaleur, en particulier dans les maisons à faibles besoins en chaleur. Si l’ancienne cheminée du système de chauffage au gaz peut être convertie en un nouveau système de chauffage aux pellets, il est préférable qu’un installateur de chauffage évalue lors d’un rendez-vous sur place. La rénovation de la cheminée pour un chauffage au gaz avec technologie à condensation est moins chère que pour une chaudière à granulés. Si la chaudière à granulés est automatiquement chargée de granulés de bois, le local de stockage doit être conçu de manière à ce que les granulés de bois puissent être transportés sans grand effort technique vers la chaudière à granulés et son brûleur à l’aide d’une vis sans fin ou d’un tapis roulant.

Coûts plus élevés pour un système de chauffage à granulés

Un système de chauffage à granulés est nettement plus cher qu’un nouveau système de chauffage au gaz avec technologie à condensation. Cependant, plus la consommation annuelle de granulés de bois de chauffage les moins chers est élevée, c’est-à-dire plus la consommation de chaleur d’une maison est élevée. Aux coûts de la chaudière à granulés, du ballon tampon et du réservoir d’eau potable et de leur installation, s’ajoutent les coûts d’aménagement du local de stockage et de transport des granulés de bois jusqu’à la chaudière à granulés et les coûts de remise en état de la cheminée. Notre calculateur de chauffage donne un premier aperçu des coûts encourus lors du passage à un système de chauffage à granulés et des économies pouvant être réalisées sur les coûts de chauffage.

Incitations grâce à un financement accru

Le BAFA dans le cadre du programme incitatif du marché (MAP) les subventions directes versées pour le remplacement d’un ancien système de chauffage au gaz par un nouveau système de chauffage aux pellets ont augmenté de manière significative depuis le 1er janvier 2016. Les taux de subvention ont été augmentés d’un taux forfaitaire de 20 %. Il existe au moins 4 800 euros de subventions pour une chaudière à granulés avec stockage tampon, dont une subvention de 600 euros pour les mesures d’optimisation liées au remplacement du système de chauffage. Cela rend le passage à un système de chauffage à granulés avec une chaudière à granulés moderne particulièrement attrayant.

trouver des partenaires Vous souhaitez en savoir plus sur une transition ou sur les systèmes de chauffage à granulés en général ? Trouvez un installateur qualifié près de chez vous.

trouver un installateur

Vous pouvez trouver plus d’informations sur les poêles à granulés Buderus ici

En apprendre plus