Coûts des fenêtres : les prix dépendent de nombreux facteurs

Si vous souhaitez économiser l’énergie de chauffage et augmenter le confort de vie dans votre ancienne maison, le remplacement de la fenêtre est une mesure de rénovation à considérer. Mais avant d’acheter de nouvelles fenêtres, le prix n’est pas facile à déterminer, car de nombreux facteurs influent sur le coût des nouvelles fenêtres. Et souvent, l’installation professionnelle des fenêtres n’est pas considérée comme un facteur de coût lors de l’achat de nouvelles fenêtres.

Cinq facteurs déterminent principalement le prix des fenêtres neuves

Le vitrage, le matériau du cadre, le type et la taille de la fenêtre ainsi que tout équipement supplémentaire souhaité déterminent les prix des fenêtres. Les coûts d’acquisition plus élevés sont souvent amortis par une meilleure valeur d’isolation thermique, qui réduit les coûts de chauffage à long terme, et un matériau facile d’entretien et résistant aux intempéries. Cela se traduit par le calcul suivant :

Prix ​​vitrage de fenêtre

Aujourd’hui, les propriétaires peuvent choisir entre des vitrages isolants en double ou triple vitrage. Le triple vitrage est environ 10 à 15 % plus cher que le double vitrage, mais il se rentabilise avec une meilleure valeur U. Acheter de vieilles fenêtres bon marché qui ont une mauvaise isolation thermique coûte plus cher à long terme. Car : Selon l’âge de la fenêtre, il y a une perte de 10 à 40 litres de mazout par mètre carré de surface de fenêtre par rapport à une fenêtre neuve !

Tarifs des encadrements de fenêtres

L’acheteur a dans un premier temps le choix entre des fenêtres avec châssis en plastique, châssis en bois, châssis en aluminium ou combinaisons de matériaux :

  • Un cadre en plastique est le moins cher, durable et avec de bonnes valeurs d’isolation. Selon le nombre de chambres dans le cadre de la fenêtre, les coûts varient également. Les cadres modernes ont jusqu’à sept chambres. Cela réduit la valeur U mais augmente les coûts.
  • Les prix des fenêtres en bois sont généralement plus élevés que les coûts des fenêtres en plastique. Cependant, les fenêtres en bois peuvent être fabriquées plus individuellement. Lors de l’examen des coûts globaux, l’effort d’entretien plus élevé pour les fenêtres en bois doit également être pris en compte.
  • Les prix des fenêtres en aluminium sont généralement plus élevés que les prix des fenêtres en bois. Mais ils sont extraordinairement stables et varient dans la conception des couleurs. En général, on peut dire : plus la valeur U est faible (verre, cadre, fenêtre dans son ensemble), plus les coûts d’achat sont élevés.

Type de fenêtre et dimensions de la fenêtre

Les prix dépendent fortement des différents types de fenêtres. Les fenêtres d’une seule pièce coûtent moins cher que les grandes fenêtres de balcon à battants ouvrants, de même les nouvelles fenêtres à lucarne ou à guillotine coûtent plus cher. La mécanique a également un impact sur le prix. Lorsque vous achetez un puits de lumière, son ouverture manuelle ou automatique a un impact significatif sur le prix. En termes de taille, les petites fenêtres coûtent naturellement moins cher que les grandes fenêtres. Mais même les dimensions standard courantes sont moins chères que si vous commandez des fenêtres sur mesure, qui sont ensuite produites individuellement. Afin de pouvoir comparer les prix des fenêtres, une mesure exacte est nécessaire au préalable.

Prix ​​des équipements de fenêtres supplémentaires

Lors de l’achat de nouvelles fenêtres, il est crucial de savoir si, par exemple, les barres de vitrage doivent améliorer l’apparence d’une fenêtre. Fenêtres avec volets roulants ou stores comme protection de l’intimité et du soleil ou pour une isolation phonique particulièrement bonne – chaque élément supplémentaire augmente le prix d’une nouvelle fenêtre.

Coût pour une fenêtre complète

L’Office d’État bavarois pour l’environnement a publié des valeurs indicatives approximatives pour les prix lors de l’achat de fenêtres. Pour une fenêtre complète à isolation thermique (1,3 x 1,3 m) avec un triple vitrage de qualité, les prix moyens sont de :

  • Fenêtres en plastique : coûte environ 500 euros
  • Fenêtres bois-aluminium : coût environ 680 euros
  • Fenêtres en aluminium : coûte environ 780 euros

Comparez les prix des fenêtres

Les portails de comparaison sur Internet fournissent une première comparaison de prix. Cependant, le type exact de fenêtre doit d’abord être déterminé et les dimensions exactes doivent être connues. La valeur d’isolation doit répondre aux exigences de l’EnEV ou de la KfW pour le financement. L’achat de fenêtres en ligne n’est une alternative que si une installation professionnelle est également proposée. Nous vous conseillons de vous adresser au commerce spécialisé (commerce de matériaux de construction, commerce d’éléments de construction). Là, les vitrines des expositions peuvent être examinées et « comprises » avec des conseils d’experts. C’est le meilleur endroit pour comparer les prix et la qualité. Dans la plupart des cas, les revendeurs spécialisés recommandent également des entreprises spécialisées qualifiées pour l’installation.

Installer et sceller les fenêtres

Les prix d’installation des fenêtres représentent environ 30 à 40 % des coûts totaux et ne sont donc pas négligeables dans l’analyse globale. En général, le temps de travail moyen nécessaire à l’installation d’une fenêtre est d’environ 2 à 4 heures. Les anciennes fenêtres seront également supprimées. Les coûts d’installation des fenêtres varient selon les régions et selon les zones urbaines et rurales. Si l’entreprise spécialisée se trouve à plus de 50 km du site d’installation, elle peut facturer des frais de déplacement supplémentaires. Il est important de faire attention à l’installation selon les directives RAL. Il est préférable que l’entreprise spécialisée soit certifiée selon les critères de qualité RAL. Il serait faux d’acheter une fenêtre à isolation thermique coûteuse et d’économiser ensuite sur les coûts d’installation. Des fenêtres mal installées peuvent entraîner de graves défauts. En plus des pertes d’énergie inutiles, il existe un risque d’humidité et de moisissure. Les propriétaires doivent en tenir compte lors de la tarification de l’installation.

Ne donnez pas d’argent :

Commandez dès maintenant le livre électronique sur le financement abordable et commencez tout de suite !

Réduisez les coûts des nouvelles fenêtres avec des subventions

La nouvelle subvention fédérale pour les bâtiments économes en énergie (BEG) accorde une subvention pour les nouvelles fenêtres économes en énergie. Si les nouvelles fenêtres doivent être financées et coûtent un total de 10 000 euros, par exemple, le propriétaire peut financer ce montant dans le programme KfW 152 pour un intérêt annuel actuel de 0,75 %. De plus, il reçoit une prime de remboursement de 7,5 %, en l’occurrence 750 euros. Si le propriétaire prend en charge les coûts des nouvelles fenêtres de sa poche, il recevra une subvention d’investissement de 20 % des coûts éligibles dans le BEG EM, dans notre exemple 2.000 euros.

Vous pouvez retrouver tous les détails sur le financement dans notre post’promotion de fenêtre.

Amortissement des nouvelles fenêtres

Le potentiel d’économie des coûts énergétiques totaux grâce à de nouvelles fenêtres est d’environ 10 à 15 %. Selon une étude de l’association « Fenster + Fassade » en 2014, le remplacement des fenêtres par du simple vitrage a un sens économique, de même que le remplacement des fenêtres composites et battantes et des fenêtres par du verre isolant sans revêtement. Plus l’augmentation future des prix des coûts énergétiques est élevée, plus les coûts des nouvelles fenêtres à économie d’énergie seront amortis rapidement.

Photo: slavun – Fotolia.com

En apprendre plus