https://www.efficiencyhaus-online.de/energy-consumption-value/

indice de consommation d'énergie

L’indicateur de consommation d’énergie fait partie du certificat énergétique désormais obligatoire. Depuis 2002, celui-ci doit être présentable avec chaque bien loué ou vendu et est destiné à fournir des informations sur les propriétés énergétiques de la maison. L’indicateur de consommation d’énergie indique la quantité d’énergie consommée par mètre carré et par an. De cette façon, les objets peuvent être comparés et cela peut même aboutir à une première valeur approximative des coûts énergétiques possibles.

Qu’est-ce que l’indice de consommation d’énergie ?

Selon l’ordonnance sur les économies d’énergie, le certificat énergétique doit être disponible pour chaque maison et appartement si le bien est loué ou vendu. Sinon, il y a un risque d’amendes sévères. Les données saisies dans le certificat énergétique montrent les propriétés énergétiques de la propriété. Il s’agit donc de savoir combien d’énergie un bâtiment consomme et si les caractéristiques de la maison gaspillent de l’énergie ou, au contraire, conduisent à une utilisation économe de l’énergie grâce à une rénovation de qualité. Cela permet aux locataires ou acheteurs potentiels d’estimer les coûts énergétiques possibles et de comparer les propriétés. En fin de compte, le certificat énergétique assure plus de transparence et offre à chacun la possibilité d’économiser de l’énergie et donc des coûts.

L’indice de consommation d’énergie représente une information pertinente dans le cadre du certificat énergétique. Il indique la quantité d’énergie consommée par mètre carré en un an. La consommation d’électricité, les coûts de chauffage, l’eau chaude et d’autres facteurs sont pris en compte avec une valeur moyenne. L’unité notée sur le certificat énergétique est la suivante : kWh/m2a. Il s’agit en fait d’environ kilowattheures. L’unité a l’avantage qu’une estimation des coûts énergétiques possibles peut être calculée à partir de celle-ci.

En ce qui concerne la surface, il convient de noter que cette valeur guide fonctionne généralement avec la surface utile du bâtiment et non avec la surface habitable. La surface utile du bâtiment comprend également des zones chauffées indirectement telles que les couloirs et les cages d’escalier et est donc généralement plus grande que la surface habitable pure.

Où trouver l’indice de consommation d’énergie dans le certificat énergétique ?

Dans le certificat énergétique, vous trouverez l’indice de consommation d’énergie sur la deuxième ou la troisième page, selon le type de certificat. Seul le besoin potentiel (certificat de besoins énergétiques) ou la consommation réelle (certificat de consommation énergétique) est affiché ici. Le verso du certificat énergétique reste alors toujours libre.

Quelle valeur doit être atteinte ?

L’indice de consommation d’énergie peut être classé immédiatement à l’aide d’une échelle notée dans le certificat énergétique. L’échelle va de 0 à 250 kWh/m2a. Depuis mai 2014, cette échelle comprend également les classes dites d’efficacité énergétique (A+ à H), que la plupart des gens connaissent probablement depuis les prix des appareils électriques.

Certificat de performance énergétique pour l'immobilier

Source: dena

Plus la valeur est élevée, c’est-à-dire plus elle est loin dans la zone rouge et est marquée d’une lettre comme G ou H, plus elle est mauvaise. Parce qu’alors la consommation d’énergie est très élevée.

Efficacité énergétique de l'échelle de consommation d'énergie

Source : www.Verbraucherzentrale.de

Le 0 serait le cas idéal, mais ne peut être atteint que par des maisons dites passives. Grâce aux systèmes photovoltaïques, au stockage d’énergie et à d’autres aides coûteuses, ils peuvent même produire plus d’énergie qu’ils n’en consomment. La valeur moyenne est de 120-150. Idéalement, cependant, les nouveaux bâtiments en particulier devraient être nettement inférieurs. Si une maison est nettement plus haute, des mesures de rénovation pour améliorer les propriétés énergétiques doivent être envisagées. Cela permet non seulement d’économiser des ressources, mais aussi beaucoup d’argent à long terme.

Important à savoir : Avant mai 2014, le barème existait encore sans les classes d’efficacité et avec une valeur graduée de 0 à 400 kWh/m2a. Ceci est pertinent pour les certificats de performance énergétique délivrés avant mai 2014 et valables dix ans. La date de délivrance se trouve sur la première page de la carte d’identité.

Comparaison des certificats énergétiques ancien nouveau

Source : www.bornhauser-immobilien.de

Quels facteurs influencent l’indice de consommation d’énergie ?

Cependant, la valeur pure seule doit être considérée de manière différenciée. Le comportement de chauffage réel des occupants est particulièrement important pour le certificat de consommation énergétique. Afin de classer correctement l’indicateur de consommation d’énergie, un certain nombre de facteurs qui influencent la valeur doivent être pris en compte, par exemple si les fenêtres sont réglées sur la position d’inclinaison permanente ou si les pièces sont surchauffées. Tout cela augmente la consommation d’énergie. Mais d’autres facteurs qui affectent l’état de la maison doivent également être pris en compte, tels que l’état de l’isolation, l’âge et la conception du système de chauffage.

Le comportement d’utilisation est tout aussi responsable de la consommation d’énergie économique que la maison elle-même. Ceci doit être pris en compte lors de l’estimation des coûts de chauffage. Si vous savez que vous consommez une quantité d’énergie supérieure à la moyenne, vous pouvez vous attendre à des coûts plus élevés que ceux estimés avec le calcul suivant.

Déterminer le potentiel d'économies

À l’aide de notre calculateur de rénovation gratuit, vous pouvez facilement déterminer la classe de consommation énergétique de votre maison et des mesures de rénovation appropriées sont proposées – gratuitement et sans engagement.

Démarrez le calculateur de rénovation maintenant

Calcul des coûts de chauffage avec l’indice de consommation d’énergie

Même si un calcul précis des futures dépenses de chauffage n’est pas possible, une estimation plausible peut être faite avec l’indice de consommation d’énergie, qui donne au moins une première impression des sommes à prévoir.
Il suffit de multiplier l’indice de consommation d’énergie par le nombre de mètres carrés dans le cas précis. Ceci est nécessaire car la valeur caractéristique se réfère à un seul mètre carré. Ensuite, il est conseillé de multiplier le nombre par 1,2. Cela correspond à un supplément de 20 %, qui correspond à toutes les zones également chauffées, qui seraient autrement ignorées mais qui coûteraient toujours de l’argent. Le nombre maintenant obtenu montre les kilowattheures consommés pendant une année entière. Cette valeur peut maintenant être multipliée par le prix réel de l’énergie d’un fournisseur.

Coûts énergétiques par an = indice de consommation d’énergie x m² x 1,2 x prix de l’énergie d’un fournisseur

Le résultat représente les coûts attendus par an, mais il convient de souligner à nouveau qu’il ne s’agit que d’une valeur approximative. Les facteurs d’influence (tels que son propre comportement de chauffage) peuvent difficilement être calculés de manière sérieuse. Les coûts réels ne peuvent être consultés qu’après avec le décompte des coûts énergétiques. Néanmoins, une telle facture peut faciliter votre propre calcul et peut même vous aider à vous prononcer pour ou contre un éventuel achat ou location. Il est donc logique et utile de vous faire montrer le certificat énergétique lors de la visite d’un bien et de tenir compte de ces aspects.

Plus d’informations sur le certificat énergétique

Photo : fotomek – fotolia.com

En apprendre plus