Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le rêve de votre propre camping-car : 5 conseils pour acheter un mobil-home

4.8/5 - (14 votes)

Vous souhaitez voyager de manière flexible et indépendante, mais vous êtes toujours à la recherche du bon véhicule ? Ne vous inquiétez pas : même si le marché est actuellement un peu tendu en raison du boom du camping en cours, avec un peu de patience, vous trouverez certainement ce que vous cherchez ! Mais il y a quelques points à considérer avant de faire un achat – de notre point de vue, les 5 points les plus importants sont :

  1. Réfléchissez à l’avance au type de camping-car qui correspond le mieux à vos besoins, à vos habitudes de déplacement et à votre budget.
  2. Clarifiez quelle forme de financement vous convient le mieux.
  3. Assurez-vous d’avoir le bon permis de conduire.
  4. Examinez attentivement les véhicules d’occasion et, si nécessaire, demandez à un expert de vous accompagner à l’inspection.
  5. Méfiez-vous de ce qui semble être de super bonnes affaires – ce sont souvent des arnaques !

Table des matières

  • Les types de véhicules classiques
  • Paiement comptant ou financement?
  • Le bon permis de conduire
  • Attention lors de l’achat d’une voiture d’occasion !
  • Attention aux arnaques

Les types de véhicules classiques

Il existe différents types de véhicules de camping sur le marché, qui peuvent être équipés de manière très différente. Il n’y a pas de « bien » ou de « faux » ici – la décision dépend entièrement de vos préférences individuelles et de vos possibilités financières :

  • Mini camping-car : Les breaks à toit surélevé du type VW Caddy ou les véhicules tout-terrain utilisés par ex. B. est transformable en mobil-home petit format avec ce que l’on appelle « camping box ». La combinaison parfaite d’un véhicule de tous les jours et d’un simple camping-car !
  • Campeur: Petits fourgons transformés en camping-cars. Ils offrent de la place pour 1 à 4 personnes et sont particulièrement flexibles, maniables et discrets.
  • fourgon tôlé : Véhicules compacts basés sur une fourgonnette ou une fourgonnette. Ils offrent de la place pour 1 à 4 personnes et conviennent également comme véhicule de tous les jours avec des restrictions (par exemple dans les parkings à plusieurs étages).
  • Camping-car semi-intégré : Ces maisons mobiles sont généralement construites sur un châssis de camion et offrent plus d’espace qu’un fourgon. Il y a des sièges rotatifs dans la cabine du conducteur qui servent de complément au coin salon. Les semi-intégrés peuvent accueillir jusqu’à 6 personnes.
  • Camping-car intégré : Dans ces mobil-homes, la cabine du conducteur fait partie intégrante de la carrosserie et augmente ainsi l’espace disponible. Les « entièrement intégrés » offrent un espace pouvant accueillir jusqu’à 8 personnes, sont généralement très confortablement équipés et se situent donc dans le segment de prix le plus élevé.
  • Capucine camping-car : Ces mobil-homes disposent d’un compartiment couchage supplémentaire au-dessus de la cabine du conducteur et peuvent accueillir jusqu’à 8 personnes. Ils sont généralement légèrement plus grands que les camping-cars semi-intégrés.
  • caravane: Contrairement aux mobil-homes, les caravanes doivent être tirées par un véhicule tracteur et ne sont généralement autorisées à être garées que sur des terrains de camping désignés. D’autre part, les caravanes sont généralement moins chères à l’achat et à l’entretien que les véhicules motorisés comparables.

Nous vous recommandons de louer le véhicule que vous souhaitez (ou quelque chose de très similaire) avant de l’acheter. Ainsi, vous pouvez tester sans risque comment vous pouvez faire face à la taille, à la disposition et à l’équipement du camping de tous les jours.

Vous trouverez plus d’informations sur les différents types de véhicules dans notre article « Camping-car, caravane, fourgon ou camping-car – le grand comparatif ».

Un classique absolu : le mobil-home alcôve. © CamperStyle

Paiement comptant ou financement?

Différentes options s’offrent à vous pour payer le véhicule de vos rêves – et comme toujours dans la vie, chacune d’elles a ses avantages et ses inconvénients ainsi que différentes obligations :

  • Paiement en espèces à partir de l’épargne
  • Crédit à tempérament à la banque
  • Financement chez le concessionnaire
  • location

Si vous payez en espèces, vous pouvez souvent obtenir des rabais considérables auprès du détaillant. Si vous n’avez pas le prix d’achat sur le « haut de gamme » ou si vous ne voulez pas sacrifier votre pécule, vous pouvez obtenir le même effet avec un prêt bancaire – car ici aussi, vous mettez l’argent sur la table du vendeur lors de sa remise.

Le prêt affecté sous la forme d’un « crédit auto » offre ici des conditions particulièrement avantageuses. Cette variante est généralement beaucoup moins chère que les autres prêts car le véhicule reste dans un premier temps la propriété de la banque. Si vous ne pouvez pas effectuer les versements, la banque dispose du document d’immatriculation du véhicule et peut vendre le véhicule – ce qui constitue une garantie supplémentaire pour le prêteur. Avec un prêt sans objet, en revanche, le véhicule devient votre propriété et vous pouvez en disposer librement pendant la durée du prêt, par exemple en le revendant entre particuliers. En revanche, les taux d’intérêt sont nettement moins attractifs.

Il vaut la peine de comparer attentivement les conditions et de calculer le montant final du prêt, intérêts compris. Vous pouvez le faire sur différents portails de comparaison, par ex. B. avec ce calculateur de crédit auto.


Mini camping-car VW Caddy California
Souvent beaucoup moins cher que les camping-cars conventionnels : une combinaison à toit surélevé avec équipement de camping. © CamperStyle

Le bon permis de conduire

Si vous avez l’ancien permis de conduire de classe III ou supérieur, vous n’avez pas trop à vous inquiéter. La grande majorité des véhicules de camping pèsent jusqu’à 7,5 tonnes au maximum et peuvent être conduites sans restriction. Cela devient un peu plus difficile avec le permis de conduire B. Cela ne comprend actuellement que les véhicules et les remorques d’une masse totale autorisée inférieure à 3,5 tonnes. L’extension B96 est requise pour les remorques jusqu’à un maximum de 4,25 tonnes, pour tout ce qui est au-dessus, vous avez besoin d’un permis de conduire BE ou C.

Avant d’acheter un nouveau camping-car, qu’il s’agisse d’un camping-car ou d’une caravane, consultez vos documents et, si nécessaire, obtenez le permis de conduire correspondant. Attention : Le délai de traitement de votre dossier en préfecture peut être de plusieurs semaines, selon les régions, avant même le début des cours de conduite !

Vous trouverez plus d’informations à ce sujet dans les guides permis de conduire pour camping-cars et permis de conduire pour caravanes et remorques.

Remarque : Au début de l’année, une nouvelle directive sur les permis de conduire à l’échelle de l’UE a été adoptée, en vertu de laquelle les limites de poids pour les permis de conduire de catégorie B devraient augmenter. Au moment de la rédaction de l’article (avril 2023), aucune autre information n’était disponible pour une mise en œuvre concrète au niveau de l’État.

Attention lors de l’achat d’une voiture d’occasion !

Si vous avez trouvé un véhicule d’occasion, prenez le temps de le visiter et portez une attention particulière aux points suivants :

  • Y a-t-il des dommages à la carrosserie ou de la rouille visible ? Veuillez également vérifier sous le véhicule!
  • L’intérieur sent-il le moisi ou y a-t-il de l’humidité ou des dégâts d’eau ? Astuce : Les zones autour des fenêtres et autres joints sont particulièrement sensibles ici.
  • Le mobilier et l’équipement ont-ils l’air soignés et en rapport avec l’âge du véhicule, ou tout est-il très « usé » ?
  • Le camping-car a-t-il été régulièrement entretenu et toutes les inspections et réparations nécessaires ont-elles été effectuées ?
  • L’équipement correspond-il aux informations de l’annonce ?
  • Les appareils techniques tels que cuisinière, réfrigérateur, chauffage, système solaire, générateur, système satellite, etc. fonctionnent-ils correctement ? S’il vous plaît, faites tout démontrer !
  • Le moteur démarre-t-il sans problème pendant l’essai routier, tourne-t-il sans à-coups et sans bruits étranges ?
  • Les freins et l’embrayage sont-ils en ordre et les vitesses peuvent-elles être engagées en douceur ?
  • Y a-t-il des odeurs inhabituelles ?
  • Le kilométrage spécifié pour le moteur correspond-il à l’état général du véhicule ?
Achetez une caravane d'occasion - vérifiez tout à l'intérieur et à l'extérieur
Avec les véhicules d’occasion, vous devez prévoir beaucoup de temps pour l’inspection et tout mettre à l’épreuve. © CamperStyle

Si vous n’avez vous-même aucune expérience des mobil-homes ou de l’achat d’un véhicule en général, demandez à un spécialiste de votre cercle d’amis ou de connaissances de vous accompagner. Si vous ne trouvez personne ici, vous pouvez engager un expert ou faire préparer le véhicule de votre choix pour une évaluation. Ces évaluations sont effectuées par des centres de test techniques tels que TÜV Nord et Süd, DEKRA, KÜS ou des évaluateurs indépendants tels que B. a réalisé l’association professionnelle des évaluateurs de caravaning.

Lors d’un achat privé, nous vous recommandons de vous fier à des modèles de contrat d’achat juridiquement sécurisés et de ne rien rédiger vous-même. L’ADAC propose un très bon échantillon à télécharger sur son site Internet, que nous avons déjà utilisé nous-mêmes.

Attention aux arnaques

Sur les plateformes de vente pertinentes sur Internet, on peut souvent voir des offres qui sont littéralement trop belles pour être vraies.

Des mobiles suréquipés, souvent à faible kilométrage, mais à l’histoire d’autant plus déchirante sont proposés à la vente à prix cassés. Par exemple, il existe un véhicule entièrement intégré avec la technologie la plus exclusive et seulement 20 000 km au compteur en Suède, mais le propriétaire est récemment décédé et la veuve « malheureusement » ne peut pas amener le véhicule en Allemagne. C’est pourquoi l’acheteur doit payer 1 500 euros pour la compagnie maritime, mais en retour, il reçoit un téléphone portable pratiquement neuf livré à sa porte d’entrée pour seulement 30 000 euros. Ces histoires et d’autres similaires inondent le Web, car même des personnalités obscures ont bien sûr reconnu à quel point les véhicules de loisirs sont populaires en ce moment. Ici, on peut supposer qu’il s’agit presque certainement d’un cas de fraude.

Mais il existe d’autres arnaques un peu plus subtiles. Nous étudions actuellement ce sujet et publierons prochainement un article détaillé sur les différents « pièges ». En général, cependant, si un véhicule est vendu bien en dessous de la valeur marchande habituelle, vous devez vous méfier. Ensuite, il y a une forte probabilité que quelque chose de grave ne va pas avec la voiture ou que le véhicule n’existe tout simplement pas. Une recherche d’images Google aide souvent ici, car les escrocs aiment voler des photos à partir de vraies annonces de vente. Et vous ne devez en aucun cas transférer de l’argent à l’avance pour un service tel qu’un transfert ou des frais de « réservation » !

Nous espérons que ces conseils vous ont aidé et vous souhaitons bonne chance et bonne main dans la recherche et la recherche du camping-car de vos rêves !

Photo de couverture : © cookelma / Depositphotos.com

En apprendre plus