Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

VanLife : Ma vie « Sur la route »

4.8/5 - (17 votes)

Avec ce post, je veux vous dire comment je le fais est venu à une vie sur la route diriger, comme je le pense Baloo a trouvéce que je fais avoir à bord et ce que je veux dire Temps en camping-car ainsi indiqué Casquette.

Vous pouvez faire quelque chose comme ça en savoir plus sur moi. Parce que si je peux être un auteur ici à CamperStyle, j’aimerais aussi que vous sachiezil écrit ici et ce qui rend ma vie si spéciale.

Sooo, où dois-je commencer exactement!? Il y a tant à dire…

Il vaut mieux commencer par le début :

L’accomplissement de mon rêve

C’était à peu près dans Octobre 2015quand j’ai reçu la promesse du Suisse a cinq mois là-bas que barman travailler. J’étais dépassé. Que dois-je faire? avec tout l’argent faire ce que je gagnerais là-bas. J’ai réfléchi un moment et j’ai décidé de donner le mien pour réaliser un rêve de longue date:

UN Bus VW pour découvrir le monde avec – c’est ce qui me trotte dans la tête depuis. Le sentir la liberté et enfin avoir ma maison sur roues. J’ai donc commencé à chercher un véhicule adapté sur différents sites Internet.

Il y en avait un dans ma tête VW T3, soit à toit escamotable, soit surélevé, dans un budget de 3 000 à 5 000 euros. Bien sûr, il y en a quelques-uns à trouver là-bas, mais il y avait encore beaucoup à faire – du démontage à l’élimination de la rouille.

Puis tout à coup ça m’est arrivé : je les ai vus Photos de ce magnifique LT28 de ’86, ma propre « année de construction ». J’ai cliqué sur l’offre et je suis devenu de plus en plus enthousiaste. A quelques kilomètres, l’agrandissement était un rêve et la carrosserie avait l’air neuve, pratiquement pas de rouille. UN presque 30 ans LT28 dans un onirique Conditionmais pour un Prix ​​de 7 500 euros un peu au dessus de mon budget. Merde! C’est ainsi qu’un rêve se brise.

Mais dans les prochains jours Je ne pouvais pas sortir le LT de ma tête. J’ai donc appelé le vendeur et lui en ai demandé un réunionvoir le bus. Heureusement il était pas encore attribué et quelques jours plus tard, j’ai conduit à Mönchengladbach avec mon père pour jeter un œil à la LT. Il nous est rapidement apparu qu’il s’agissait d’un bus haut de gamme.

Au final c’est ma grand-mère qui m’a avancé l’argent manquant et m’a aidé à réaliser mon rêve – grâce à elle, je pouvais désormais m’approprier Baloo ! C’était dans novembre 2015.

Comme vous pouvez le voir, ils sont partis Recherchez et achetez chez moi extrêmement rapidement. Ce n’est bien sûr pas toujours le cas. Parfois ça prend du temps Des semaines ou des mois jusqu’à la bonne pièce maîtresse trouvé est!

Petites modifications

Après l’achat, j’ai dû retour en Suissepouvoir rembourser l’argent emprunté. Balu est resté chez mes parentsque j’ai à ce stade un grand exprimer ses remerciements devoir. Alors ils ont tout donné pendant l’hiver pour préparer Balu pour notre grand voyage.

Un couple Ajustements mineurs (nouvelles housses de siège dans le salon, un nouveau système de musique, etc.), pneus neufs et courroie de distribution neuve – et Balu était prêt pour la tournée. Mais j’étais nerveux et excité en même temps si Balu survivra aux milliers de kilomètres serait. C’est pourquoi j’ai fait venir mes parents en Suisse en avril 2016.

tour d’entraînement

Enfin ça a commencé : Fin avril j’ai roulé avec mon pote de la Suisse à Amsterdam, où nous voulons dire avec des amis 30e anniversaire célèbre. Après cela, Balu et moi avons fait un autre court arrêt chez mes parents à Berlin et enfin à Nuremberg, d’où je suis 18 mai 2016 officiellement le « Visite de la vie de Balu » commencé.

Depuis que Baloo est mort Passé le tour d’entraînement sans problème a, j’étais un peu rassuré et j’arrivais à me sûr que c’est moi ne vous laissera pas tomber même lors d’un long voyage en voiture serait. J’ai fait et fais toujours de mon mieux parlez-lui beaucoup, caressez-le et ne roulez pas à plus de 80 km/h. Parce que mon Baloo est à 30 ans il n’est plus le plus jeune et dois traité avec amour devenir. je crois fermement que il me rend ce que je lui donne.

Et dois-je te dire quelque chose !?

Au moment de cet article, nous sommes déjà environ 11 000 kilomètres conduit et avait encore aucun problème. *touchons du bois*



Essentiels pour les déplacements

six mois ça fait seulement que Balu et moi avons le nôtre road trip commun commencé – avec beaucoup des expériences et des rencontres époustouflantes et uniques.

Le voyage nous a aussi montré ce dont nous avons vraiment besoin sur le chemin – et je ne veux pas vous le cacher, parce que si vous la première fois en tournée vous pouvez certainement mettre ce conseil à profit.

Vous trouverez ci-dessous une liste des Des choses dont on a besoin sur le pouce, dont certaines nous ont déjà « sauvé la vie » ou qui sont tout simplement très utiles !

  • ruban adhésif (Bande de tissu, aussi « Ruban adhésif » appelé): Etl’élément le plus important dans une camionnette !
  • lingettes humides: pour tout ou quand tu n’as pas de douche
  • jouer aux cartes: pour les jours de mauvais temps
  • appareil photo et support de stockage
  • Réfrigérateur
  • Convertisseur de puissance
  • Ventilateur: pour les journées chaudes
  • Livres ou Kindle
  • bidon d’eau
  • Cartouche essence/diesel : donne un un sentiment de sécurité lorsqu’il n’y a pas de station-service en vue
  • fusibles et ampoules de rechange
  • Vélo et/ou longboard : pour les visites de la ville
  • Divers équipements sportifs : Slackline ou autres petits jeux
  • Moustiquaire et spray anti-moustiques
  • Vêtements chauds: même si vous voyagez en été, vous pouvez vous retrouver à randonner en montagne et il y fait relativement frais même en saison chaude !

J’espère que mes conseils pourront vous aider. Certaines choses sont naturelles « Luxe »mais ça devrait pensé à toutes les situations être! Vous vous souviendrez de moi… 🙂

Quelle heure enseigne

Tout voyage est quelque chose de spécial et s’assurera qu’elle rapprochez-vous de vous-même. Elle va vous être surpristoi rendre quelqu’un triste et toi le meilleures rencontres.

Donc on est déjà sur le premier sujet : ça fait six mois que je les ai Voyager seul avec mon Baloo maîtrisé. Encore et encore nous avons eu des gens formidables sur les étirements dans le processus, étaient accompagné d’autres voyageurs en van et pourrait ainsi partager de beaux moments.

Je voulais faire ce voyage seulavoir l’expérience pour moi et ressentir la solitude. Mais après six mois, je peux dire: Avoir quelqu’un à vos côtés est un bonus que j’apprécie maintenant beaucoup.

En particulier le rencontres sont-ils ceux VanLife me rattraper. C’est tellement excitant lequel individus et histoires vous rencontrez. J’ai Donc beaucoup appris de chaque individu et j’espère pouvoir partager une partie de mon point de vue.

je peux encore dire que VanLife unique, excitant et effrayant est. Tout ça ensemble t’en apporte un sentiment de liberté et t’apprend tellement. Surtout si vous voyager seul est, vous entrez dans Des situations qui vous poussent à vos limites apporter.

Ceux-ci vous parfois au désespoir. Mais je peux te dire si tu as ça situation résolue avec succès avez, vous aurez sortir mille fois plus fort – soyez conscient de cela !

Le temps passé sur la route a changé ma vie. Je pourrais réaliser enfin mon rêve et en avoir un un autre grand pas dans la vie en tant que nomade numérique fait.

J’espère que mon histoire a aiguisé votre appétit pour VanLifeparce que je sais d’après mes expériences que c’est fou beaucoup de gens ont ce rêve en eux le porter mais le vivre rarement. Aussi vous osez et partir à l’aventurequi vous apportera tant de joie et d’expériences que vous ne vous attendiez pas !

As-tu autres questions, suggestions ou conseils pour nous, puis direction le commentaires. Nous apprécions vos aimables paroles !

paix Amour
ton Mowgli

Si vous voulez en savoir plus sur Mowgli, cliquez simplement sur son nom dans la ligne de l’auteur (juste en dessous du titre) !

Photos : (c) Marcus « Mowgli » Breitfeld

En apprendre plus