Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Visiter les plages du débarquement en Normandie

4.5/5 - (18 votes)

Le Débarquement de Normandie est l’un des événements les plus importants de l’histoire moderne. Il a marqué un tournant décisif dans la Seconde Guerre mondiale et a permis aux Alliés de mettre fin à l’occupation allemande de l’Europe. Pour les touristes qui souhaitent en apprendre plus sur cet événement historique, visiter les plages du débarquement en Normandie est une excellente option. Ces plages offrent une occasion unique de visiter des sites historiques importants et de mieux comprendre ce qui s’est passé le jour du Débarquement. Dans cet article, nous discuterons des avantages de visiter les plages du débarquement en Normandie et des endroits à visiter. Nous vous donnerons également des conseils pour organiser votre visite et pour profiter au maximum de votre séjour.

Faisons un tour dans l’une des plus belles parties de la France, la Normandie, et découvrons l’un des moments majeurs de son histoire : le débarquement. Le 6 juin 1944, le destin de notre pays a été scellé sur les côtes normandes.
Les 5 plages du débarquement, qui ont été cruciales pour la victoire des Alliés lors de la Seconde Guerre Mondiale, seront au programme de notre balade. Nous y apprendrons le rôle joué par chacune des plages, ainsi que celui des musées et cimetières installés sur les lieux.

Où sont situées les plages du débarquement et comment y accéder ?

Commençons par évoquer les 5 plages qui furent utilisées pour l’opération du 6 juin 1944. Ces plages furent divisées entre les troupes américaines, britanniques et canadiennes.

> Sword Beach : Zone Britannique

La première de ces plages à visiter en venant de l’Est est Sword Beach. Cette côte de 8 km se trouve entre la localité de Ouistreham et celle de Saint-Aubin-sur-Mer, à environ 15 km de Caen.
Le 6 juin 1944, la division britannique et la France Libre débarquèrent sur cette plage, devant le lieu-dit « La Brèche ». C’est ainsi que 30 000 hommes sont arrivés sur Sword Beach. Le bilan de cette journée est considéré comme satisfaisant puisqu’il y a eu « seulement » 700 morts.
Le but de l’attaque était aussi de relier la plage de Juno Beach et cet objectif a été atteint dès le lendemain.

  • Grand Bunker Musée du Mur de l’Atlantique
    Pour en savoir plus sur cette bataille, rendez-vous à Ouistreham et visitez le « Grand Bunker Musée du Mur de l’Atlantique ». Cet endroit est une reconstitution fidèle du poste de commandement de tir du Mur de l’Atlantique et est très instructif.
  • Musée du Commando N°4
    Non loin du Grand Bunker Musée se trouve le Musée du Commando N°4. Ici, sont réunies les archives et objets ayant appartenu aux commandos français qui ont libéré Ouistreham en même temps que les Britanniques.

> Juno Beach : Secteur Canadien

La seconde plage à visiter, en direction de l’Ouest, est Juno Beach. Sa superficie s’étend sur 8 km, entre Saint-Aubin-sur-Mer à l’Est et Courseulles-sur-Mer à l’Ouest.
C’est la 3e Division d’infanterie canadienne qui a débarqué sur Juno Beach, ayant pour mission de couper l’axe routier Caen-Bayeux et de prendre l’aérodrome de Carpiquet. La tâche était aussi de rejoindre les deux plages avoisinantes, Sword Beach à l’Est et Gold Beach à l’Ouest.
Le 6 juin 1944, 23 000 hommes (Canadiens et Britanniques) sont arrivés sur Juno Beach, dont 1200 morts.

  • Centre Juno Beach
    JunoBeach-centre-junoSur la plage de Juno Beach, vous trouverez deux blockhaus et un musée, le Centre Juno Beach. Tenu par des Canadiens, ce musée retrace l’histoire du débarquement. Des archives d’époque sont exposées ainsi que des objets retrouvés sur la plage.
    En plus de visiter le musée, il est possible de participer à une visite guidée de la plage. Cette visite est organisée par le Centre Juno et vous permettra d’entrer dans les blockhaus et de comprendre le rôle des soldats canadiens.
  • Cimetière Militaire Canadien de Bény-sur-Mer
    À 10 minutes en voiture du Centre Juno, se trouve le cimetière militaire Canadien. 2049 tombes y sont présentes.

JunoBeach-cimetiere-beny-canadien

  • JunoBeach-canada
  • JunoBeach-bunker
  • JunoBeach-citation

> Gold Beach : Secteur Britannique

Continuons notre visite des plages du débarquement en nous rendant sur la plage située juste à l’Ouest de Juno Beach, Gold Beach. Gold Beach est une plage qui fût utilisée par l’armée britannique le 6 juin 44.
Comme pour Juno Beach, l’objectif de l’armée britannique était de couper l’axe Bayeux-Caen, de libérer Bayeux et de rejoindre l’armée canadienne à l’Est.
25 000 hommes furent débarqués sur cette plage, on compte environ 1 000 pertes.
L’une des communes les plus célèbres de ce secteur est celle d’Arromanches. Sur la plage de la ville fût construit un immense port artificiel, Mulberry, dont il reste, aujourd’hui encore, des débris visibles depuis le bord de mer.
Le Mulberry d’Arromanches, nommé Mulberry B (pour British), était le plus important des deux ports artificiels construits.

  • Musée America de Gold Beach
    Ce petit musée, situé à Ver-sur-mer, entre Courseulles-sur-Mer et Arromanches, est divisé en 2 parties. L’une retrace le débarquement des britanniques sur la plage de Gold Beach, l’autre retrace l’histoire de la première liaison aéropostale entre la France et les États-Unis.
  • Musée du débarquement d’Arromanches
    Le musée du débarquement d’Arromanches retrace l’histoire de la construction du port artificiel d’Arromanches, le Mulberry B. Une construction étonnante et une histoire mouvementée au programme. L’endroit idéal pour en savoir plus sur cette installation construite au lendemain du débarquement.
  • Cinéma Arromanches 360°
    Juste avant d’arriver à Arromanches (en venant de l’Est), se trouve le Cinéma Arromanches 360°. Une salle de cinéma circulaire dans laquelle est projeté un film de 20 minutes : « Les 100 jours de Normandie ». Ce film retrace l’histoire du débarquement. Il est à la fois construit avec des images d’archives ainsi qu’avec des images récentes des environs.

Arromanches-normandie

  • Arromanche-musee-debarquement
  • arromanches-mulberry

Continuons notre exploration des plages du débarquement en nous rendant sur la plage située à l’Ouest de Juno Beach, Gold Beach. Gold Beach était la plage utilisée par l’armée britannique le 6 juin 44.
L’objectif de l’armée britannique était de couper l’axe Bayeux-Caen, de libérer Bayeux et de rejoindre l’armée canadienne à l’Est.
25 000 hommes furent débarqués sur cette plage, on compte environ 1 000 pertes.
L’une des communes les plus célèbres de ce secteur est celle d’Arromanches. Sur la plage de la ville fût construit un immense port artificiel, Mulberry, dont il reste, aujourd’hui encore, des vestiges visibles depuis le bord de mer.
Le Mulberry d’Arromanches, nommé Mulberry B (pour British), était le plus grand des deux ports artificiels construits.

  • Musée America de Gold Beach
    Ce petit musée, situé à Ver-sur-mer, entre Courseulles-sur-Mer et Arromanches, est divisé en 2 parties. L’une retrace le débarquement des britanniques sur la plage de Gold Beach, l’autre retrace l’histoire de la première liaison aéropostale entre la France et les États-Unis.
  • Musée du débarquement d’Arromanches
    Le musée du débarquement d’Arromanches retrace l’histoire de la construction du port artificiel d’Arromanches, le Mulberry B. Une construction étonnante et une histoire mouvementée au programme. L’endroit idéal pour en apprendre plus sur cette installation construite après le débarquement.
  • Cin

    > Omaha Beach : Secteur Américain

    La plage d’Omaha Beach est sans conteste la plus célèbre des cinq plages du débarquement. Malheureusement connue sous l’appellation Omaha la sanglante en raison des pertes alliées, elle est la plus fréquentée des plages de Normandie.
    Les deux divisions américaines qui ont débarqué sur Omaha Beach étaient composées de 35 000 hommes et 2 000 sont tombés sous les tirs allemands le 6 juin.
    En raison des nombreuses victimes américaines, les environs de la plage abritent différents musées et l’un des plus grands cimetières militaires américains de France.
    A proximité de la plage, on trouve également la pointe du Hoc, une place forte allemande qui a été lourdement bombardée et qui est restée en l’état.

    • Omaha-Les-Braves-Memorial Statue « Les Braves »
      Érigée pour le 60ème anniversaire du débarquement, le 6 juin 2004, « Les Braves » est un ensemble de 3 sculptures, « Debout la liberté ! » entourée de « Les ailes de l’espoir » et de « Les ailes de la Fraternité ». Situées sur la plage d’Omaha, dans la commune de Saint Laurent sur Mer, ces sculptures sont l’œuvre de l’artiste française Anilore BANON.
    • Batterie de Longues-sur-Mer
      Située dans la ville de Longues-sur-Mer, entre les plages de Gold Beach et d’Omaha Beach, la batterie de Longues-sur-mer, aujourd’hui classée monument historique, faisait partie du mur de l’Atlantique.
    • Musée Big Red One
      Le musée Big Red One est un musée dédié à la 1ère division d’infanterie américaine, situé à Colleville-sur-mer, qui a débarqué sur la plage d’Omaha le 6 juin 1944. Il expose des pièces d’époque amassées au fil des années.
    • Musée D-Day Omaha
      Le Musée D-Day d’Omaha est situé à Colleville-sur-mer, à proximité de la plage. Il propose une exposition d’objets et de photos d’époque à l’intérieur et à l’extérieur du bâtiment militaire américain.
    • Musée Mémorial d’Omaha Beach
      Omaha-museeLe Musée Mémorial d’Omaha Beach est un incontournable. Il se trouve à Colleville-sur-mer, à 200 m de la sculpture « Les Braves » et expose de nombreuses pièces d’époque, des photos et des objets personnels. Des scènes ont été reconstituées avec des mannequins pour mieux comprendre la vie des champs de bataille. Un film comportant des images d’époque est également projeté. Sur le parking, on peut admirer un imposant char Sherman.
    • Overlord Museum
      Juste en face du cimetière américain de Normandie, l’Overlord Museum est l’un des musées du débarquement les plus récents. Inauguré en 2013, il expose plus de 10 000 objets liés à la bataille de Normandie, dont des effets personnels de soldats, des chars et des avions, allemands et alliés.
      • Cimetière Américain de Normandie
        À environ 5 km de Colleville-sur-mer se trouve le cimetière militaire américain de Normandie, l’un des plus grands. Il abrite plus de 9 300 tombes et un mémorial imposant en forme de demi-cercle dédié aux soldats décédés. Une visite incontournable.
      • La pointe du Hoc
        En bordure de la plage d’Omaha Beach, vers Utah Beach, se trouve le champ de bataille de la pointe du Hoc. Des bombardements intenses ont laissé des trous d’obus qui témoignent de l’histoire. 225 rangers ont escaladé la falaise, seuls 90 ont survécu.
      • Cimetière Allemand de la Cambe
        Entre le village de La Cambe et Osmanville se trouve le cimetière militaire allemand de la Cambe, l’un des plus vastes. Il contient plus de 21 000 tombes et 1 200 érables symboles de paix.
      • Cimetière Américain de Normandie
      • La pointe du Hoc
      • Cimetière Allemand de la Cambe

      > Utah Beach : Secteur Américain

      Utah Beach est la plage occidentale des 5 plages du débarquement. Elle se trouve de l’autre côté de l’embouchure de la Vire, sur la côte Est de la pointe du Cotentin.
      Cette plage longue de 5 km était considérée comme peu propice à un débarquement par les allemands, ce qui explique le peu de résistance rencontrée par les soldats américains le 6 juin et donc, le peu de perte subie. Ainsi, seuls 200 soldats parmi les 32 000 débarqués ce jour-là ont été blessés ou tués.
      La veille du débarquement, des parachutistes ont été envoyés sur la zone. C’est près d’Utah Beach que se trouve la célèbre ville de Sainte-Mère-Église et son clocher qui a vu un parachutiste s’accrocher à celui-ci.

      • Utah Beach, musée du débarquement
        Sur la plage d’Utah Beach, dans un ancien Bunker Allemand, se trouve le musée du débarquement d’Utah Beach. Il retrace les évènements ayant eu lieu ce jour-là avec des documents d’archive, des maquettes et cartes ainsi qu’un film. Un véritable bombardier B26 y est exposé, ainsi qu’une verrière offrant une vue panoramique sur la plage.
      • Sainte-Mère-Église
        Faites un tour à Saint-Mère-Église à quelques kilomètres d’Utah Beach. Jetez un oeil à son église et à son clocher sur lequel un mannequin a été placé en souvenir du soldat qui s’est accroché à celui-ci. Entrez dans l’église et admirez les vitraux dédiés au débarquement.
    • Visitez le Musée de la Batterie Crisbecq
      Cet établissement, ouvert en 2004, se trouve au milieu des plus grandes batteries allemandes de la région. Celle-ci couvrait une zone s’étendant de Saint-Vaast-la-Hougue, au Nord, à la pointe du Hoc, à l’Est.
      Une promenade, à travers des tranchées, vous mènera à la découverte des 22 bunkers qui constituaient cette batterie. Certains sont vides, d’autres sont aménagés avec des objets d’époque et visent à illustrer la vie dans la batterie durant la Seconde Guerre mondiale.

    plage-debarquement-2

    Emplacement des plages de débarquement

    Organiser un voyage pour découvrir les plages du débarquement

    Les plages du débarquement sont une partie importante d’un séjour en Normandie. Pour profiter de toutes les activités, musées et autres visites autour des plages, un séjour de 3 à 5 jours est conseillé. En visitant les plages du débarquement, vous aurez la possibilité de découvrir des endroits intéressants qui n’ont pas forcément de lien avec le débarquement de Normandie, comme Bayeux, qui mérite un arrêt. Voici 2 itinéraires différents pour visiter les plages du débarquement : l’un de 3 jours, l’autre de 5 jours.

    Explorer les plages du débarquement en 3 jours : Itinéraire

    Ce premier itinéraire vous amènera de Caen à Colleville-sur-Mer où vous découvrirez Juno Beach, Gold Beach ainsi qu’Omaha Beach. Une escapade à Bayeux sera également possible.

    itinéraire plage débarquement 3 jours

    Itinéraire de visite des plages du débarquement en 3 jours

    Visiter les plages du débarquement en 5 jours : itinéraire

    Le deuxième itinéraire de 5 jours reprend le précédent et rajoute quelques étapes supplémentaires. Les étapes similaires ne seront pas mentionnées dans l’itinéraire de 5 jours.

    itinéraire plage débarquement 5 jours

    Itinéraire de visite des plages du débarquement en 5 jours

    Organiser une excursion des plages du débarquement en 1 journée

    Une journée est bien trop courte pour découvrir les 5 plages de Normandie. Cependant, si vous ne disposez pas de plus de temps, je vous conseille de réserver une excursion guidée à partir de Caen (Env 6h) ou Paris (Env 12h).
    Cette excursion vous permettra d’explorer les principaux lieux de la région. Elle commence à Caen, au mémorial, puis se rend à la ville d’Arromanches où se trouve le Mulberry B, le port artificiel construit juste après le débarquement. Ensuite, vous vous dirigerez vers Colleville-sur-Mer pour découvrir la plage d’Omaha Beach et la Pointe du Hoc.

    Quel est le meilleur moyen pour visiter les plages du débarquement en Normandie ?

    Réponse :

    Le meilleur moyen pour visiter les plages du débarquement en Normandie est de prendre un tour en bus organisé qui peut inclure des arrêts dans les principaux sites et monuments liés à la Seconde Guerre mondiale.

    Quand est-il préférable de visiter les plages du débarquement en Normandie ?

    Réponse :

    Il est préférable de visiter les plages du débarquement en Normandie en été, lorsque le temps est plus chaud et plus ensoleillé. Cependant, il est important de se rappeler que la région est souvent sujette aux aléas météorologiques et que le temps peut être imprévisible.

    Est-il possible de visiter les plages du débarquement en toute sécurité ?

    Réponse :

    Oui, il est possible de visiter les plages du débarquement en toute sécurité. Les principaux sites et monuments sont bien entretenus et surveillés. Les visiteurs doivent simplement faire preuve de prudence et respecter les consignes de sécurité.

En apprendre plus